Sandrine Abello

Directrice artistique et vice-présidente d’Ars Nemausa.

Après des études musicales aux Conservatoires de Nîmes et d’Aix-en-Provence, Sandrine Abello se voit décerner un Diplôme de Virtuosité à l’unanimité en piano à l’Ecole Normale de Musique « Alfred Cortot » à Paris dans la classe de Victoria Melki.
Chef de chant à l’Opéra d’Avignon de 1987 à 1988. Chef de chant à l’Opéra de Toulon de 1990 à 1991. Chef de chant et assistante du chef de chœur à Angers-Nantes Opéra de 1991 à 2004.
En 1991, Marc Soustrot à la tête de l’Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire, lui confie la partie piano solo dans Petrouchka de Stravinsky.
En 1993, elle est chef de chant pour l’enregistrement d’Il giuramento de Mercadante sous la direction musicale de G.Carella.
Parallèlement, Sandrine Abello se produit régulièrement en récitals,notamment à l’Ambassade de Russie à Genève en 1994 aux côtés de E.Brunner.
En 1997 et 1998 , elle est invitée par la fondation Bera Casa au festival de Radio-France ,ainsi qu’au Festival de Gebwiller en duo avec A.Henry (Grand Prix de trompette au Concours International de Genève).
En octobre 2000, le duo se produit à Tokyo pour une série de concerts et de Master Class.
Régulièrement invitée par l’association Dante Alighieri de Nantes, Sandrine Abello accompagne plusieurs récitals lyriques au Musée des Beaux-Arts, ainsi que sur la scène d’Angers-Nantes Opéra, notamment en janvier 2001, lors d’un récital consacré à la musique romantique allemande( John Hurst-Mélitta Hajek).
En 2004, elle participe au concert de réouverture d’Angers-Nantes Opéra, dans un programme de musique à 2 pianos, Les Planètes de Holst et Scaramouche de Milhaud.
Avec plus de 50 opéras à son répertoire, dont la Tétralogie de Wagner, Parsifal et des ouvrages contemporains tels que Kullervo de Salinen, Susannah de Floyd, Reigen de Boesman, Till Eulenspiegel de Karetnikov, Les soldats de Gurlitt ou encore Les Bonnes de Bengtson.
Sandrine Abello a travaillé avec des chefs d’orchestre tels A.Guingal,G.Rumstadt,C.Schnitzler, M.Soustrot, J.Rhorer.
En 2005 et 2006, elle assure la direction musicale des Petites Noces de Figaro ainsi que de L’enlèvement au sérail de Mozart au Festival de St Céré/Haut-Quercy, dans une formation pour piano et quatuor à cordes.
En novembre 2006, elle est responsable des études vocales pour Le Medium de Menotti et Le pauvre matelot de Milhaud à l’Opéra de Fribourg.
En février 2007, lors du Festival de musique des années 50 de Dijon, elle se produit en récital au Grand Théâtre dans un programme de mélodies inédites d’Henri Sauguet.
En 2009, elle est invitée à préparer le choeur pour le Cosi fan tutte de Mozart donné au Festival international d’opéra baroque de Beaune. (choeur Les éléments, orchestre Le cercle de l’harmonie , direction Jérémie Rhorer).
En septembre 2009, elle sera chef de choeur et assistante de Cyril Diederich à Angers-Nantes Opéra pour Manon de Massenet.
En octobre 2007, elle crée l’association Ars nemausa “musiques et patrimoine” qui a pour but de redécouvrir des compositeurs en les reliant aux divers éléments du patrimoine de leur région.
En 2008, Ars nemausa sera présente à Dijon lors des Journées du patrimoine  (bicentennaire de la naissance de Louis Dietsch, compositeur dijonnais) et 2009 ( Musiques Impériales en Bourgogne).
En collaboration avec l’Opéra de Dijon, Ars nemausa présente en juin 2009 les XV° et XXIII° Messes de Louis Dietsch ( direction musicale Sandrine Abello).
De septembre 2004 à juillet 2010, Sandrine Abello est responsable des études vocales à l’Opéra de Dijon.
Elle occupe le poste de chef de choeur à Angers Nantes Opéra (ANO) depuis août 2010.